Donnée, information et connaissance

Dans le domaine de la visualisation (d’information ou de connaissances) et plus généralement dans le cadre de la gestion des connaissances, les termes de « donnée », « information » et « connaissance » sont récurrents. C’est aussi le cas pour cette étude, c’est pourquoi il est important de préciser et de comprendre le sens que nous leur attribuons.

Malheureusement, bien que ces concepts soient manipulés par de nombreuses communautés, nous n’avons pas réussi à leur trouver des définitions précises et consensuelles. De plus, il n’est pas rare que les auteurs d’une même communauté ne soient d’accord. C’est pourquoi, il nous semble utopique de réussir ici à proposer une définition consensuelle de ces concepts. Cette section a cependant pour objectif de présenter notre vision. Elle nous appartient et nous gardons à l’esprit qu’elle peut diverger de celle d’autres auteurs.

Pour débuter, nous avons étudié les définitions proposées par des ouvrages de référence comme le « Trésor de la Langue Française » et le « Dictionnaire de l’Académie 9ème édition ». Il nous semble que ces définitions constituent un point de départ légitime.

Donnée et Information

Pour le Trésor de la Langue Française, la donnée est « ce qui est connu et admis et qui sert de base, à un raisonnement, à un examen ou à une recherche» et l’information est un « élément de connaissance susceptible d’être représenté à l’aide de conventions pour être conservé, traité ou communiqué ». La donnée est donc similaire au fait qui est perçu et l’information est sa représentation que l’on peut manipuler.

Pour le Dictionnaire de l’Académie 9ème édition, c’est l’inverse, la donnée est une « représentation d’une information sous une forme conventionnelle adaptée à son exploitation ».

Face à cette confusion et pour cette étude, nous choisissons de regrouper les concepts de donnée et d’information car, quelles que soient les définitions considérées, la frontière qui les sépare (quand elle existe) nous semble beaucoup trop mince. C’est pourquoi dans le cadre de la cartographie sémantique, nous estimons que les données et les informations sont similaires. Pour les définir, nous reprenons la définition qui est faite de « donnée » dans le Dictionnaire de l’Académie 9ème édition : « Ce qui est connu immédiatement par le sujet, indépendamment de toute élaboration de l’esprit, par opposition à ce qui est connu par induction ou déduction, par raisonnement, par calcul ».

Connaissance

Pour le Dictionnaire de l’Académie 9ème édition, la connaissance est une « idée, notion que l’on a d’une personne ou d’une chose, représentation que l’on s’en fait ». Pour le Trésor de la Langue Française, la connaissance consiste à « établir le modèle ou la description simplifiée d’un phénomène, d’un processus ou d’un système, en vue d’en étudier le fonctionnement par simulation ».

De manière générale, le concept de connaissance est lié au fait de posséder une représentation mentale d’un fait. Pour faire le lien avec les données et les informations, on peut dire qu’il y a connaissance lorsqu’on dispose face à une information (ou donnée) de concepts en relations avec cette information.

Pour conclure sur cet aspect définitoire de donnée, information et connaissance nous proposons la synthèse suivante : la cartographie de données abstraites est assimilable à un processus qui permet de passer de données à une carte où les données peuvent décrire des connaissances.

Maintenant que notre vision (de donnée, information et connaissance) est présentée, nous pouvons reprendre la description des deux approches de la visualisation en commençant par la visualisation d’informations.