Les principaux paradigmes

L’objectif de cette section est de présenter les différentes techniques qui permettent de traiter les éléments de l’espace informationnel des organisations pour les visualiser sous la forme de cartes.

Les travaux dans le domaine de la visualisation et plus particulièrement dans celui de la visualisation d’informations, ont permis de produire un grand nombre de paradigmes de cartographie de données abstraites. Chaque paradigme met en œuvre une ou plusieurs techniques et une fois composées, elles permettent de construire différentes cartes d’un même espace informationnel.

Pour comprendre et organiser ces paradigmes, plusieurs auteurs proposent leur taxonomie [Jaeschke et al., 2005; Keim, 2002] dont les principales sont les suivantes :

  • selon le « type des données » à représenter et selon les « tâches » possibles de l’utilisateur [Shneiderman, 1996],
  • selon les structures visuelles utilisées [Lohse et al., 1994],
  • selon les visualisations mises en œuvre [Keim, 2002; Wiss & Carr, 1998],
  • selon les interactions [Chuah & Roth, 1996],
  • selon des transformations de vue [Card et al., 1999d],
  • selon la coordination de vues multiples [Baldonado et al., 2000],
  • selon les aspects cognitifs [Wiss & Carr, 1998] et enfin,
  • selon les étapes du processus de visualisation d’informations [Chi, 2000].

Pour présenter les paradigmes liés à notre problématique, nous n’utilisons aucune des taxonomies présentées précédemment car elles ne correspondent pas à notre approche en niveaux de la cartographie de données abstraites. En effet, dans la plupart de ces taxonomies des paradigmes intervenants à des niveaux différents sont regroupés dans la même classe et inversement.

Par conséquent, pour les présenter tout en restant cohérent avec notre approche, nous utilisons une première classification basée sur le type des paradigmes :

  • Les paradigmes pour représenter des informations (pour obtenir un espace informationnel représenté),
  • Les paradigmes pour visualiser ces représentations (pour obtenir un espace informationnel visualisé, une carte) et,
  • Les paradigmes d’interactions pour que l’utilisateur interagisse avec la carte.

Ces classes de paradigmes sont décrites dans les sections suivantes :