Une activité pluridisciplinaire

La cartographie de données abstraites appliquée à l’espace informationnel des organisations est une activité intrinsèquement pluridisciplinaire.

Tout d’abord, elle doit mettre en œuvre des méthodes et des techniques du domaine de la gestion des connaissances pour manipuler les informations des organisations (comme des techniques de modélisation et de structuration d’espace informationnel).

Ensuite, la cartographie a pour finalité de produire des cartes contenant des représentations graphiques (quelle que soit la nature des informations). Face au nombre infini de représentations possibles pour coder une information (combinaison des valeurs possibles pour les variables visuelles comme la forme, la couleur, etc.), la sémiologie graphique permet d’étudier la signification de chaque type de représentation et ainsi de guider leur choix.

Pour finir, les sciences cognitives permettent de comprendre l’impact d’une carte sur une personne et de mettre ainsi en correspondance le message véhiculé par celle-ci avec le message souhaité par son concepteur.

La cartographie de données abstraites est donc à la croisée de la gestion des connaissances, de la sémiologie graphique et des sciences cognitives :

 

Cartographie de données abstraites : une activité pluridisciplinaire.

L’étude d’un domaine pluridisciplinaire a pour particularité d’obliger à manipuler des terminologies multiples. Bien que les concepts manipulés soient les mêmes, les mots d’usage utilisés pour les dénoter peuvent varier. Encore plus délicats sont les mots d’usage communs à plusieurs terminologies mais, qui dénotent des concepts différents dans chaque domaine.

Face à cette problématique, nous nous sommes tout d’abord approprié les terminologies de chaque domaine puis nous avons proposé et utilisé notre propre terminologie. Elle est le fruit de notre expérience ; à la croisée de nombreux domaines, elle en reprend des termes avec pour objectif d’être précis et consensuel. Malheureusement ne pouvant pas être toujours consensuel, les spécialistes de chaque domaine pourront être en désaccord avec l’emploi de certains termes. Le cas échéant, l’important est alors de s’attacher aux concepts manipulés et moins aux termes pour les dénoter.